La thermopompe et l’air climatisé peuvent tous deux refroidir votre domicile au beau milieu de la canicule estivale. La différence majeure entre la thermopompe de l’air climatisé est que la thermopompe peut également chauffer votre maison pendant l’hiver.

Si j’habite la région de la rive-sud Montréal, est-il plus judicieux pour moi de faire l’achat d’une thermopompe ou d’un air climatisé ?
De manière générale, l’installation de thermopompes s’effectue dans les climats aux hivers doux et aux étés chauds, comme dans la région du Grand Montréal. Le fonctionnement des thermopompes est efficace et elles gagnent en popularité dans la région de Montréal. Normalement, l’installation d’une thermopompe est requise comme système biénergie, puisqu’une fois que la température descend en deçà de -12 °C, la thermopompe n’est plus en mesure de répondre aux besoins en chauffage. Il est donc nécessaire de posséder une fournaise afin de soutenir efficacement la thermopompe. Si vous habitez dans la région de Montréal et que vous possédez un système de chauffage au mazout, il serait préférable de vous procurer une thermopompe à la place d’un air climatisé. La thermopompe refroidit votre maison de manière performante. Elle fournit également un chauffage à la fois confortable et économique, puisque le mazout est présentement plus dispendieux que l’électricité. Si vous avez une thermopompe et une fournaise au mazout, vous devenez admissible au tarif DT proposé par Hydro-Québec (lien). Ce taux avantageux offre une diminution de 38 % sur le coût du KW lorsqu’une thermopompe est en marche.

Si je possède une fournaise électrique, devrais-je me procurer une thermopompe ou un air climatisé
Lorsque la température extérieure est de 8 °C, la thermopompe consomme un watt d’électricité et libère trois watts à l’intérieur de votre maison. Ainsi, vous gagnez deux watts gratuitement (source). Puisque la thermopompe ne produit pas de chaleur, elle la diffuse d’un lieu à l’autre. Donc, si vous considérez l’achat d’un air climatisé dès maintenant, évaluez avec précision la différence de prix entre une thermopompe et un air climatisé de même dimension. Par la suite, recherchez votre tarif d’électricité et puis calculez la réduction d’énergie nécessaire afin d’amortir l’investissement d’une thermopompe. La cote la plus importante à observer sur une thermopompe est le HSPF. Le HSPF représente la cote d’efficacité pour le chauffage d’une thermopompe.

La cote HSPF est primordiale puisqu’au Québec, le nombre d’heures de chauffage annuel est largement supérieur au nombre d’heures de climatisation. Jetez un coup d’œil à ce tableau comparatif afin d’effectuer un choix réfléchi qui correspond à vos demandes :

Thermopompe murale et centrale

  • Capable de climatiser et de chauffer
  •  Parfait pour les climats avec été chaud et hiver aussi froid que -12 °C.
  •  Déplace la chaleur plutôt que de créer la chaleur et la fraîcheur avec l’aide du cycle de réfrigération inversée.
  •  Sa durée de vie est diminuée par rapport à l’air climatisé, puisqu’elle fonctionne pendant toute l’année.
  • Coût plus important qu’un air climatisé
  •  Réduit considérablement la facture de chauffage
  •  Installation plus onéreuse qu’un air climatisé

Climatisation murale

  • Peut climatiser seulement
  • S’adapte à merveille aux climats avec étés chauds
  • Fait usage d’une compression régulière de vapeur pour créer de l’air froid
  • Sa durée de vie est accrue puisqu’il ne fonctionne que pendant l’été
  • Moins cher qu’une thermopompe
  • Aucun impact sur la facture de chauffage
  • Installation moins coûteuse que celle d’une thermopompe

Avez-vous du mal à vous décider ? Laissez les spécialistes de Tran Climatisation, situé sur la Rive-Sud de Montréal, vous guider à chaque étape, de la vente à l’installation, en passant par la réparation de vos climatiseurs.